Coupe de Belgique 2022

La Coupe de Belgique de dégustation 2022 a eu lieu ce dimanche 9 octobre à Eghezée.

L’équipe BERGER – PINTENS remporte la Coupe 2022 qui a réuni 68 participant(e)s.

Les 12 cuvées à découvrir

Palmarès

Statistiques par vin

 

Le Challenge œnologique de Hesbaye ouvre la saison 2022-2023

10ème Challenge œnologique de Hesbaye

Le 10 septembre était synonyme de 10ème challenge œnologique de Hesbaye, l’équipe du Tennis de Table de Saint-Georges et ses bénévoles était en place pour accueillir les 32 équipes inscrites (64 participants).
Comme chaque année, le but est d’analyser 10 vins Français à l’aveugle (région 6 points, cépage majoritaire 10 points si mono-cépage et si assemblage, 1 point pas 10% de présence, appellation 3 points et millésime 1 point.
Une fois toutes les équipes installées, le tour de France des meilleurs vignerons choisis pour cette édition peut commencer. La première direction permet de découvrir le Jura avec un savagnin de chez Bénédicte et Stéphane Tissot, 3 équipes se détachent avec une note de 16 points (Van Moock/Coddens, Christoffels/Katz et Nicks/Pierard). Au final, ce fut le plus dur des vins blancs à retrouver. Le second périple amène les concurrents dans le célèbre vignoble Bordelais, avec un assemblage de sauvignon (90%) et sémillon (10%) du Chateau Malartic-Lagravière.
Carton plein chez la plupart des participants dont 3 maximums pour les équipes (Pottier/Seret, Fagnoulle/Linotte et bis répétitas pour Van Moock/Coddens). Le voyage se poursuit ensuite vers le Sud-Ouest pour déguster un magnifique Jurançon Sec de chez Camin Larredya et la cuvée La Virada dont l’assemblage est le suivant Petit Manseng (40%) Gros Manseng (20%) Petit Courbu (20%) et Camaralet (20%).
6 équipes s’en sortent de nouveau avec un maximum (Haid/Virlée, De
Pra/Dunstheimer, Camus/Baijot, Etienne/Prevot, Douiri/Meysen et Lejeune/Fontaine).
La prochaine étape, direction le nord de la France, et le vignoble de la Loire pour apprécier un Vouvray demi sec du Clos Naudin. Ce vin est identifié presque parfaitement par les équipes suivantes, seul le millésime leur échappe (Haid/Virlée, De Pra/Dunstheimer, Rotiers/Sauboin, Harhelier/Leroy, Claude/Pilate, Van Moock/Coddens, Michaux/Blavier, Christtofels/Katz, Rouelle/Georges et Dardenne/Van Herck). Ensuite, la première partie se clôture avec un arrêt en Champagne où la célèbre maison Agrapart est mise à l’honneur. C’est la cuvée Terroirs dont l’assemblage est constitué exclusivement de Chardonnay qui est dégustée. Il s’agira du vin le plus reconnu de la journée, les équipes suivantes réalisent presque la perfection car seul le millésime leur échappe, (Lejeune/Fontaine,
Michaux/Blavier et Dardenne/Van Herck).

Le classement à la pause est le suivant :

1 Christoffels/Katz 84 (sur 93 possible)
2 Van Moock/Coddens 72
3 Haid/Virlée 71
4 Rotiers/Sauboin 66
5 Barcena/De Corte 61

S’ensuit une petite pause bien méritée, on constate que certaines équipes maîtrisent parfaitement leur sujet sur les blancs de la journée.

On peut dès lors entamer la seconde partie qui est consacrée aux rouges. De suite, direction vers une région apprécié des Belges, l’Alsace, qui a plutôt l’habitude de produire d’excellents vins blancs mais pour cette fois-ci ce sera un excellent Pinot Noir et sa cuvée vieilles vignes du domaine Barmes-Buecher. La moitié des équipes identifie le Pinot Noir mais pas toujours dans la bonne région. Seul la paire Christtofels/Katz réalise le score parfait de 20/20, décidément, c’est la forme pour eux. Les concurrents descendent ensuite sur la Bourgogne et plus particulièrement le Beaujolais avec un Morgon du Domaine Louis-Claude Desvignes, premier vigneron du Beaujolais à avoir reçu 3 étoiles au guide vert de la revue des vins de
France. 6 équipes sont au rendez-vous et réalisent le carton plein
(Marechal/Noel, Camus/Baijot, Rotiers/Sauboin, Claude/Pilate, Gilet/Bertrand et Rouelle/Georges), beaucoup se sont égaré dans la Loire, le Rhône et le Sud-Ouest.
Après cet arrêt dans le Beaujolais, le Sud-Ouest s’affiche au programme et plus particulièrement la maison Belge du Château du Cèdre et sa cuvée le Cèdre 100% Malbec ou la totalité des équipes pensaient être dans le Bordelais. Malgré tout, une équipe affiche la réponse parfaite (Mousny/Rocks) tandis que 30 équipes n’augmentent pas leur capital. L’étape suivante ne rapportera guère plus de points, un avant dernier arrêt en Provence est au programme ou un Baux de Provence du Domaine Hauvette et sa cuvée Cornaline est apprécié par la plupart des concurrents.
Cependant on constate que la majorité est perdue sur ce vin. Ici, seule une équipe retrouve la région (Camus/Baijot) et quelques-unes retrouvent un des cépages mais les deux derniers vins dégustés se sont avérés difficiles pour la majorité des candidats.
Le sprint final envoie les candidats de nouveau dans le Pays de la Loire vers la dernière destination et quelle destination vu qu’il s’agit du célèbre domaine, le Clos Rougeard, un vin mythique qu’une partie des participants n’avaient peut-être jamais eu la chance de pouvoir goûter. Seule, l’équipe Dardenne/Van Herck retrouvera le vin complètement, y compris le domaine. Ce vin allait-il faire la différence ?

Voici le classement de la seconde partie

1 Marechal/Noel 58 (sur 94 possible)
2 Harhelier/Leroy 41
3 Gilet/Bertrand 40
4 Camus/Baijot & Rouelle/George 36

Et oui, le dernier vin allait faire la différence, la paire Maréchal/Noel, grâce à sa performance sur le dernier vin, remporte le 10ème challenge œnologique de Hesbaye dont le classement se trouve ci-dessous:

1 MARECHAL K. NOEL JF.
2 CHRISTOFFELS D. KATZ L.
3 ROTIERS O. SAUBOIN J-F.
4 HARHELIER N. LEROY J.
5 HAID P. VIRLEE M.
6 ROUELLE R. GEORGES O.
7 DARDENNE S. VAN HERCK O.
8 CLAUDE N. PILATE R.
9 CAMUS J. BAIJOT E.
10 BARCENA FX. DE CORTE B.
11 DE PRA HUGUES DUNSTHEIMER J-M.
12 VAN MOOK I. CODDENS S.
13 NICKS Q. PIERARD D.
14 DOUIRI O. MEYSSEN C.
15 MICHAUX C. BLAVIER E.
16 DEWINGAERDEN T. DEWINGAERDEN E.
17 GILET D. BERTRAND A.
18 DEWINGAERDEN T. DEWINGAERDEN G.
19 DE COSTA F. VIGNEAUX P.
20 ETIENNE M. PREVOT J.
21 FAGNOULE F. LINOTTE N.
22 DARCIS C. DARCIS G.
23 LEJEUNE D. FONTAINE
24 MOUSNY V. ROCKX P.
25 BOURGEOIS JP. MOLLET JJ.
26 HUBIN E. GOFFINET S.
27 HALLEUX P. GIRAUDEAU B.
28 BEDNAR N. GUEBS F.
29 DERENNE E. KETELSLEGERS P.
30 PIRSON C. CHRISTOFFELS M.
31 POTTIER P. SERET E.
32 TAVOLIERI H. BLAISE P.

Classement du 10eme challenge oenologique de Hesbaye (Waremme, 10 septembre 2022)

Le Tennis de Table de Saint-Georges en profite pour remercier ses différents sponsors de l’Horeca (Air du Temps, Ciociara, Le Chalet 123, Le Longchamps, La Villa Lorraine, Mil & Zim, De Mijlpaal, Le Coq aux Champs, Philippe Fauchet, L’Héliport Brasserie,Vino Vino, Glacier Louis, Phuong Huy, Cremerie Saint-Siméon et Traiteur Van der Heyden) ainsi que nos autres sponsors (Menuiserie Bure, PB Carrelages, AZ Print, Fiduciaire Renson, Kro Pro, Technical Mechanical Services, Spiegelau, Rappa Dario, Aiguille Rouge, CETI, Mentore, Ferme Laruelle, SPA, Nic Louwt, DP Landscape, Galler, ING Hognoul et Broze sans oublier nos cavistes préférés (Basin & Marot, TGVINS, Vinifera, Aux Sens Larges & Vignalpi).

Alain SIMON & Pascal BURE

Un fin de championnat sur les chapeaux de roues

Cette année, le COVID ne nous a pas empêché d’avoir une fin de championnat en bonne et due forme. Nous étions tous heureux de se retrouver en mars au BW Trophy.

Voici les comptes rendus des 2 dernières manches et de la finale du championnat 2021-2022

BW Trophy: palmarès, statistiques, sélection des vins et photos

Vinobby Masters: palmarès et sélection des vins

Finale du championnat au Clos des Hays à Neufchâteau: photos et sélection des vins

Le classement de la finale

Le calendrier du championnat 2022-2023 est fixé. Les nouvelles modalités vous seront communiquées durant l’été. Plus besoin de s’inscrire, trois participations de la même équipe (2, 3 ou 4 dégustateurs) permettra à cette même équipe d’accéder à la finale, toujours limitée à 50 participants.